FDA - NEWS

Les petites et moyennes entreprises soumises à une énorme pression

17 mars 2022

Assemblée générale extraordinaire de la Fédération des Artisans

 

Les petites et moyennes entreprises soumises à d’énorme pressions

 

 Hier, les délégués des organisations affiliées se sont réunis en assemblée générale extraordinaire de la Fédération des Artisans. A l'ordre du jour figuraient notamment l'explosion des prix de l'énergie et l'impact de l'inflation sur les entreprises.

 

En ce qui concerne la situation en Ukraine et les réfugiés qui ont entre-temps atteint le Luxembourg, les délégués ont souligné que l'artisanat s'engagera cette fois encore en faveur de la formation et de l'emploi de ces personnes.

 

 

Après les mesures sanitaires et les perturbations de la chaîne d'approvisionnement dues à la pandémie, les petites et moyennes entreprises sont maintenant durement touchées par la hausse des prix de l'énergie. Ces augmentations interviennent à un moment où les entreprises sont déjà sous pression en raison de l'augmentation massive des prix des matières premières et des matériaux de construction.

 

Inflation : « Fermer les yeux n'est pas une option »

 

L'inflation, tirée par les prix de l'énergie, pose d'autres problèmes aux entreprises. Après octobre, une nouvelle tranche d'indexation tombera en avril et une troisième indexation des salaires endéans un an est attendue pour octobre. "Dans les conditions actuelles, trois tranches d'indexation en l'espace de 12 mois ne sont pas supportables pour les entreprises. Déjà aujourd’hui de nombreuses entreprises travaillent à la limite du seuil de rentabilité. Compte tenu de l'évolution récente des prix dans tous les domaines (énergie, matières premières, métaux, produits semi-finis, produits commerciaux), il ne faut pas s'attendre à une détente sur le front des prix dans un avenir prévisible. Des charges supplémentaires entraineront des distorsions massives qui auront également des répercussions négatives sur l’emploi. Fermer les yeux n'est pas une option", souligne le secrétaire général Romain Schmit. L’organisation artisanale salue la décision du gouvernement de réunir la tripartite pour aborder les problèmes liés à l’inflation. La Fédération des Artisans estime qu'une limitation à une tranche indiciaire par an, couplée à des aides ciblées pour les ménages modestes, est un scénario viable dans cette situation exceptionnelle. La Fédération des Artisans fait également remarquer que trois tranches d'indexation successives creuseraient massivement l'écart salarial, avec les désavantages que cela implique pour la cohésion sociale.

 

Transition énergétique : Les PME ont besoin d'un cadre clair

 

Dans le contexte actuel, le découplage de l'économie des combustibles fossiles revêt une importance encore plus grande. L'artisanat se considère comme un partenaire important dans la transition énergétique et les entreprises investissent déjà depuis des années dans la formation continue de leurs collaborateurs. Il faudrait maintenant proposer un cadre clair aux entreprises sur la manière de réaliser les investissements correspondants au cours des huit prochaines années afin de mettre en œuvre les objectifs climatiques visés. La Fédération des Artisans tente ici de mettre en réseau les différents acteurs et initiatives sur une plateforme commune.


Inscrivez-vous à notre newsletter

Suivez l'actualité de la Fédération des Artisans
.

FÉDÉRATION DES ARTISANS

2 Circuit de la Foire Internationale
L-1347 Luxembourg

(+352) 42 45 11 - 1

LU-VE 08H00-17H00

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

CONTACTEZ-NOUS


© Fédération des Artisans

Design by Molotov Design